Photos du village
Accueil du site > Mairie > Histoire du Village

Présentation de la Commune

 

Nom de la commune : LA MAXE
Site Web : lamaxe .fr
Adresse : 96, rue principale
57140 LA MAXE
Téléphone : 03 87 30 10 54
Fax : 03 87 30 18 01
e-mail : lamaxe2@wanadoo.fr

Présentation historique de la commune :

La commune de LA MAXE, située sur la rive gauche de la Moselle au nord de Metz à 165 mètres d’altitude, prouve son existence depuis des temps reculés avec la découverte de vestiges gallo-romains. Le terme « La Maxe » proviendrait de Marax, du latin Maresium en 1325, qui signifie marécage (A. Simmer).
Au Moyen-âge, la construction d’une ferme fortifiée encore exploitée actuellement (ferme de Franclonchamps) est à l’origine de la construction du village. D’autres fermes châteaux : La Grange-aux-Dames, la Grange-d’Envie, Thury, la Grande Maxe et la Petite Maxe sur une superficie de 755 hectares se réunirent en 1867 pour former l’actuelle commune de LA MAXE.
Forte de 856 habitants au dernier recensement de 2009, elle continue son extension maîtrisée par la création de nouveaux lotissements qui attirent de nouveaux couples séduits par la qualité du cadre de vie.
Autrefois, le village était renommé pour les savoureuses fraises cultivées sur son territoire. Des habitants continuent cette production et permettent encore aujourd’hui de déguster des fruits recherchés par les fins connaisseurs. Deux serres maraichères et deux fermes mettent à disposition des habitants des légumes et de la viande de qualité.

Principaux atouts touristiques de la commune :

-  la voie verte Charles le Téméraire qui se déroule sur 6 kilomètres est un itinéraire partagé où piétons, vélos au pas et rollers cohabitent.
-  la signature d’un partenariat entre la municipalité, la LPO et la centrale EDF a permis la création d’un refuge sur la rive gauche de la lagune. Les soixante hectares d’eau sont une aire de repos pour les oiseaux qui traversent la région chaque automne et chaque printemps, car ils sont situés sur l’un des grands axes de migration lorraine. Des observatoires permettent de surveiller cet écosystème.
-  l’installation d’un nichoir à faucon sur la cheminée de la centrale.
-  le vieux village typiquement lorrain, son restaurant, ses artisans, auquel le conseil général a attribué une troisième fleur pour la mise en valeur de son patrimoine.


Tous droits réservés LA_MAXE.fr 2009   -  

Dernière mise à jour : mercredi 16 août 2017
Site réalisé avec SPIP